L'euro de moins en moins attractif, la preuve en Pologne...

Publié le

pologne

La toute récente élection du nouveau président polonais, Lech Kaczynski, nous montre avec acuité que l'euro est de moins en moins attractif parmi nos partenaires.
Ainsi, le nouveau Président a tout de suite choisi de faire une mise au point précise sur l'éventuelle adoption de l'euro par la Pologne. Il s'y est montré défavorable, ajoutant qu'un référendum sur cette question aurait "peut-être lieu, mais pas avant 2010", et que les Polonais devaient comprendre que "la monnaie unique représenterait une limitation importante de leur liberté".

Par ailleurs, Lech Kaczynski défend une vision active du rôle de l'Etat dans l'économie, capable de faire contre-poids aux marchés et porteur d'une réelle stratégie pour le pays. Il estime que l'adoption de la monnaie unique, et de toutes les contraintes libérales qui vont avec, empêcherait le développement d'un tel programme volontariste. Cela recoupe nos analyses et celles que de nombreux économistes publient depuis quelques temps.

Son élection montre à quel point la rupture entre les peuples et l'euro grandit, et à quel point la monnaie unique, du fait de son terrible bilan, ne séduit plus dans les autres pays. A nous qui sommes membres pour l'heure de la zone euro, le message polonais doit nous faire sérieusement réfléchir.

Publié dans Ailleurs en Europe

Commenter cet article