Bientôt, lancement de la veille démocratique !

Publié le

8 mois après le NON masif à la Constitution européenne, Sortir de l'euro lance une nouvelle rubrique "la veille démocratique", pour constater comment cet événement est aujourd'hui traité dans les médias et par nos élites dirigeantes...

Parce que nous pensons qu'un réel débat sur l'euro ne sera possible que lorsque le NON commencera à être respecté et que ses conséquences logiques s'imposeront d'elles-mêmes.

Toutes les précisions utiles d'ici quelques jours...

A très bientôt !

Publié dans veille citoyenne

Commenter cet article

Frederic BOBARD 12/02/2006 11:40

Chers amis,
L'initiative d'une veille démocratique est la bienvenue face aux attaques sournoises qui se préparent.
J'ai pris l'initiative d'adresser des voeux qui participent à votre entreprise
Bon courage

2005 a vu la victoire du NON à la constitution, et je suis heureux du résultat obtenu dans le Sud-Côte d'Or avec en particulier un joli 50,77 % à Beaune.
Dans ce vote, vous avez, dans votre grande majorité, refusé un texte non pas pour moins d'Europe mais au contraire pour une Europe des projets.
Actuellement, les dirigeants européens ne proposent rien, à croire que ce traité était le nirvana indes passable des dirigeants européens.

Nous ne cessons de répéter qu'une autre voie est possible avec un préalable : les nations européennes doivent garder leur souveraineté peine et entière.
avec un préalable : les nations européennes doivent garder leur souveraineté peine et entière.
Actuellement, le bricolage institutionnel qui est préparé en sous mains sur le dos des peuples est inacceptable.
Nicolas Dupont-Aignan, Président de Debout de la République, a fustigé avec raison le comportement des députés français( en particulier ceux de l'UMP) qui ont applaudi Monsieur BARROSO Président de la commission européenne en visite à Paris.
Certains politiques français, déjà, neuf mois après le référendum proposent de présenter une nouvelle version du traité.
Face à ce mépris du verdict des urnes, 2006 restera une année d’action et de combat.
Vous avez bien exprimé l’idée que l'Europe ne redémarrera qu'avec de fortes initiatives pour relancer d'abord la croissance économique et non subir la politique néo-libérale qui nous est servie régulièrement sous des apparences trompeuses de « réformes ». Avec les conséquences que l’on observe tous les jours malheureusement : suppression d’emplois chez KODAK, délocalisation chez SEB …
En vérité, Il nous faut retrouver une Europe de la croissance. Dans ce sens, cette année,une initiative vigoureuse des dirigeants européens est indispensable.
C'est la condition pour que notre pays se porte mieux avec des finances publiques saines , des crédits pour assurer l’équilibre de nos territoires en particulier des banlieues et des zones rurales et un chômage en net recul.
Dans ces conditions notre Région la Bourgogne, notre département la Côte d'Or et notre commune Beaune seraient plus à même d'assurer leurs missions en matière de solidarité, d'égalité des chances et de d'accompagnement économique.
Devant nous, les chantiers sont immenses pour assurer notre devoir de solidarité envers toutes les générations.
Ce sont à ces conditions seulement que 2006 se présentera sous de meilleurs hospices.
Ce blog est mis à votre disposition pour vous informer et pour échanger
 
 
Frédéric Bobard
Adhérent de Debout La République
Les gaullistes et Républicains
Club de Beaune-Sud Côte-d'Or
Pour nous rejoindre :21 chemin des amandiers 21200 Beaune
Retrouvez l'intégralité de ce texte sur mon blog : http://bobardfrederic.over-blog.com