La veille citoyenne est née !

Publié le

Comme promis il y a peu, nous inaugurons aujourd'hui la "veille citoyenne". Lisez jusqu'au bout cette courte présentation, parce que nous avons plus que jamais besoin de vous !

Qu'est-ce que la veille citoyenne ?
Son objet est très simple : il s'agit de suivre le traitement politique et médiatique du NON français à la Constitution européenne 8 mois après le 29 mai. Nous sommes nombreux à penser qu'il n'est pas respecté, et nous souhaitons mettre un terme à cette dérive inacceptable.

Pourquoi une veille citoyenne sur ce site ? Tout simplement parce que nous sommes convaincus qu'un réel débat sur l'opportunité de l'euro ne pourra voir le jour en France que si les "élites" mettent fin à leur autisme idéologique. Et cela nécessite d'accepter dans un premier temps le résultat du 29 mai, au nom du réalisme et de la démocratie. Nous encouragerons donc ces élites à enfin admettre la victoire du NON et par là même à écouter davantage le peuple et les travaux d'économistes sur l'euro.

En quoi consistera la veille citoyenne ? Nous actualiserons régulièrement la "météo démocratique" en page d'acceuil de ce site. A chaque "climat" politique et médiatique correspondra un drapeau :

* drapeau vert : climat médiatique et politique à peu près serein, le débat est possible, pas de provocation antidémocratique manifeste.

* drapeau orange : climat médiatique et politique pesant, quelques propos insultants à l'égard des Français ayant dit NON, interprétation fallacieuse du vote, manipulations diverses.

* drapeau rouge : ce drapeau sanctionnera tout coup de force antidémocratique visant à remettre en cause le choix du peuple souverain et suggérant de faire voter le peuple à nouveau, de faire passer la Constitution en bloc ou par petits bouts via le Congrès, etc.

* cas extrême : conjonction d'un ensemble de facteurs rendant tout débat impossible. Propagande intense 

Selon les circonstances, nous vous proposerons des stratégies de ripostes.

Pour faire vivre cette veille, nous nous fonderons sur nos propres appréciations, mais nous avons aussi besoin de vous. Dès que vous observez quelque chose qui vous semble inacceptable dans les médias (de la part d'hommes politiques, de journalistes, ou de quelque intellectuel que ce soit), prévenez-nous immédiatement par mél à SORTIRDELEURO@YAHOO.FR

Merci d'avance !

Adrien, responsable de la veille citoyenne

Publié dans veille citoyenne

Commenter cet article

Jacques Heurtault 30/12/2006 16:49

Il tombe sous le sens que si l'ensemble des candidats ayant soutenu le OUI obtiennent, ensemble, au soir du premier tour, nettement plus de voix que le nombre de suffrages rassemblés par le NON en Mai 2005, cela voudra dire que le Peuple français reconnait avoir commis une erreur manifeste d'appréciation en votant majoritairement NON et que, en conséquence, le Parlement pourra ratifier le Traité Constitutionnel directement, sans qu'il soit nécessaire de procéder à un nouveau réferendum (puisqu'il aura tacitement eu lieu avec le premier tour de l'élection présidentielle)!Logique imparable!