"l'euro contre la croissance" : discours d'un ministre wallon

Publié le

 

En Belgique aussi, le débat sur la monnaie unique prend de l'ampleur.

L'extrait de discours que nous retranscrivons ci-dessous a été prononcé il y a quelques mois par Jean-Claude Marcourt, ministre de l’Economie et de l’Emploi de la Région wallonne.

A quand des propos aussi sensés et respectueux du vote du 29 mai dans la bouche d'un ministre français ?... 

"Ce nivellement par le bas, c’est celui que trop souvent l’Europe d’aujourd’hui nous propose. Car c’est bien l’Europe d’aujourd’hui qui veut mettre en concurrence des travailleurs à statut social différent. C’est l’Europe telle qu’elle est qui organise la compétition entre les travailleurs de l’Ouest et les travailleurs de l’Est du continent. C’est cette Europe là qui joue de l’euro contre la croissance et qui depuis trop longtemps se soucie davantage d’assurer les profits financiers plutôt qu’améliorer le sort des gens, en facilitant la création d’emplois par exemple. Au sommet des chefs d’Etats et de gouvernements comme aux réunions Ecofin, des ministres des finances, je demande à ceux qui représentent la Belgique de réclamer mieux d’Europe, comme je l’ai fait moi-même en refusant la directive Bolkestein. Et ce mieux d’Europe, c’est une politique de croissance, qui crée bien-être et emploi, et non pas cette pseudo orthodoxie qui profite à ceux qui en ont le moins besoin. Là aussi, ballotté entre belles paroles et actions, je dis chiche, je dis bas les masques."

Publié dans Ailleurs en Europe

Commenter cet article