"Sortir de l'euro sera techniquement plus facile que d'y entrer"

Publié le

Une contribution d'Alexandre Ticavet de Sortir de l'euro :

Depuis quelques temps, des articles de plus en plus fréquents soulignent que la zone euro affiche des performances économiques bien moins bonnes que celles de la zone non-euro, et rappellent que la zone euro n'étant pas une zone monétaire optimale, des tensions vont inévitablement naître et s'intensifier.

Peuvent-elles aller jusqu'à la rupture du système euro ? Un rapport de la banque d'affaires Morgan Stanley estime que oui, remarquant notamment : "nous pensons que les marchés devront attacher une plus grande probabilité à une rupture de l'union monétaire et/ou de l'Union européenne elle-même à une date future... en dépit des coûts liés à l'abandon de l'euro, un pays pourrait conclure que les bénéfices de la réintroduction d'une monnaie nationale sont encore plus grands". Les extraits de ce rapport sont publiés sur le site "EU Observer"  
M. Fels, le directeur londonien de Morgan Stanley, souligne que l'euro rencontre des difficultés propres (la monnaie unique impose l'unification des taux de change et d'intérêt à des pays qui ont des besoins différents), aggravées par les conflits qui traversent actuellement l'Union européenne : pacte de stabilité, projet de Constitution, perspectives financières et entrée de la Turquie.
Tout additionné, M. Fels estime que la probabilité d'une cassure s'accroît, d'autant que, contrairement à ce que l'on croit, sortir de l'euro sera techniquement plus facile que d'y entrer.

Publié dans Analyses

Commenter cet article

Daniel 29/04/2006 20:03

Je connais bien Alexandre Ticavet. C'est quelqu'un de très sérieux et ce qu'il dit est très intéressant.

referencement 24/04/2006 20:49

Bien ton blog ! Envie de plus de lecteur ? Pourquoi ne pas venir enregistrer ton blog sur notre annuaire ?

Rendez vous à tous sur : referencement blog annuaire blog

c'est gratuit ! Ca ne vous coutera que 10 secondes ;) SOYEZ LES PREMIERS !

Lucas 24/04/2006 12:07

oui j'ai moi même bossé au passage à l'euro, je peux vous dire que l'inverse sera 10 fois plus simple,
bon courage !