La BCE trouve que la croissance est trop forte...

Publié le

Jean-Claude Trichet

"Si la reprise économique se poursuit, il sera nécessaire de réduire progressivement le caractère accommodant de la politique monétaire [= augmenter les taux d'intérêt, NDLR]" Jean-Claude Trichet, gouverneur de la BCE...

Il fallait oser le dire, la BCE l'a fait !

Oui, vous avez bien compris, d'après la Banque centrale européenne, la zone euro risquerait l'overdose de croissance !... Il faut donc s'attendre très prochainement à une nouvelle hausse des taux d'intérêt européens, après les hausses de décembre 2005, mars et juin derniers.

Rappelons simplement les évidences : une hausse des taux d'intérêt vise à casser la croissance quand celle-ci s'emballe et risque de dégénérer en forte inflation. Or nous sommes (malheureusement !) très loin de cette situation dans la zone euro ! Elle demeure en effet la région la moins dynamique du MONDE et son inflation ne progresse pas. Les économistes d'ailleurs ne comprennent pas cet empressement de la BCE à augmenter ses taux.

Dès lors, comment ne pas voir une nouvelle manifestation idéologique derrière cette déclaration et la politique qui va avec ? Alors qu'elle est de plus en plus critiquée, la BCE veut à tout prix montrer son indépendance dogmatique face aux hommes politiques élus en les prenant à rebrousse-poils, quitte à casser la croissance.

Agissons contre cette idéologie dévastatrice, la même qui est à l'origine de la monnaie unique, comme l'a si bien analysé l'économiste Jacques SAPIR.

Sortons de l'euro !

Publié dans Sortons !

Commenter cet article

Jacques Heurtault 11/08/2006 22:40

Vous avez bien voulu publier votre texte en commentaire sur mon blog. J'ai répondu dans le détail. Je vous invite à lire ma réponse qui contredit complètement votre point de vue.

Mel 11/08/2006 18:18

Bien d'accord avec toi Raoul !
moi je croyais qu'on pourrait juste réformer la BCE, mais je suis de plus en plus convaincue que le vice c'est l'euro lui-même. Je reviens d'Italie, là-bas sortir de l'euro est un vrai débat, pas du tout tabou. Il faut faire la même chose ici, et un référendum sur ce sujet juste après les présidentielles, en voilà une proposition audacieuse, et démocratique !
 

Cayol Raoul 11/08/2006 17:26

 
Augmenter les taux d'intéret revient à réduire la croissance, ce que veut M Trichet qui se fout des délocalisations, du chômage et de la misère qui s'e, suit pour des couches importantes de la population qui n'auront plus que le recours à la violence.
 Si le monde vit en guerre, c'est parce que des gens comme m Trichet font volontairement de telles erreurs de jugement qui conduisent à casser l'Europe quand ses concurrent ont une croissance à deux chiffres ou presque.
Ou monsieur Trichet est à expulser de la BCE, ou nous devons sortir de l'euro à cause de la politique monétariste.
 Raoul louis CAYOL