L'euro à la source des émeutes hongroises !

Publié le

L'euro à la source des émeutes qui secouent la Hongrie depuis quelques jours ? Et bien oui ! Quelques médias, Europe1 par exemple, l'ont laissé entendre à demi mots, nous n'hésitons pas à le dire ici franchement.

Si ce sont les mensonges révélés du Premier ministre Gyurcsany qui ont mis le feu au poudre, l'euro est bien la source profonde de ces émeutes. En effet, les manifestants exaspérés, dans un contexte de très forte impopularité du gouvernement selon les derniers sondages, ont d'abord sanctionné une politique économique hongroise terriblement dure : réductions drastiques des dépenses publiques, augmentation de 30 milliards de francs des impôts, suppression des avantages sociaux. Cette marche au forceps n'a qu'une seule motivation : permettre à la Hongrie d'apparaître comme "un bon élève" aux yeux de Bruxelles, et obtenir le sésame communautaire pour intégrer l'euro ! Voilà le fond du problème. Qui connaît la situation hongroise le sait.

Au nom de critères libéraux et monétaristes d'abord idéologiques, et dont nous faisons aussi les frais, la monnaie unique impose en effet une cure d'austérité très sévère, qui casse le moral et par là même les perspectives d'investissement et de consommation dans le pays. Le peuple hongrois manifeste depuis quelques jours son gigantesque ras-le-bol face à ce choix du tout-euro que ses "élites" ont fait pour lui. Regardant à l'Ouest, il sait par ailleurs que le jeu n'en vaut absolument pas la chandelle, puisque dès qu'un pays rejoint la zone euro, il voit sa croissance s'affaiblir.

Les émeutes hongroises sont donc un nouveau révélateur de la déconnexion complète entre l'Europe des peuples et celle de leurs dirigeants, en premier lieu sur la question de l'euro. La situation devient dangereuse et préoccupante, il est vraiment plus que temps d'engager un réel débat sur l'opportunité de la monnaie unique pour éviter la généralisation de ces comportements désespérés et violents.

Publié dans Ailleurs en Europe

Commenter cet article

Sortir de l'euro 22/09/2006 00:42

Renseignez-vous Monsieur Heurtault avant de dire n'importe quoi. L'extrême droite est présente dans ces manifestations, c'est vrai, mais elle est loin d'être majoritaire. Je vous renvoie au site "Regards sur Budapest" qui explique cela très clairement.Par ailleurs, qu'avez-vous à répondre sur le fond ? Votre technique de la diabolisation est un peu courte, il faudrait argumenter sur le fond.L'équipe de Sortir de l'euro

Jacques Heurtault 21/09/2006 22:57

Votre  mayonnaise ne prend pas! Il semble que les manifestants soient d'extrême-droite ... Voulez-vous dire que vous soutenez l'extrême-droite?