Nous rejoignons la CHAINE DU REFERENDUM ! Vous aussi faites-le !

Publié le

Sortir de l'euro soutient la CHAINE DU REFERENDUM, une initiative lancée pour informer et mobiliser contre le Traité européen, qui n'est rien d'autre que la Constitution Giscard rejetée par les Français.

Tout ce qui ne va pas dans le système monétaire européen se trouve gravé dans le marbre de ce Traité : BCE totalement indépendante, euro, logique libérale et monétariste, dogmatisme.

Il suffit de diffuser ces liens massivement autour de vous, par mail (en les envoyant à votre carnet d'adresses)  ou de les diffuser en pièce-jointe :

référendum.pdf (format PDF)

référendum.pps (format PPS)

Il s'agit d'un court DIAPORAMA qui présente rapidement, et clairement, la réalité du nouveau Traité.
A diffuser très massivement !

 

Publié dans Que faire

Commenter cet article

emmanuel 04/04/2011 01:09



Bonjour,


tout ce que vous affirmez sur l'Euro est similaire à ce que dit François Asselineau sur www.u-p-r.fr, merci d'y jeter un oeil et d'effectuer un rapprochement pour eventuellement joindre son
mouvement si vous êtes d'accord avec ses propositions.


Cordialement.



Instit 21/12/2007 00:06

Tous à Versailles !
 
http://www.tousaversaillesle4fevrier2008.fr/

Instit 16/11/2007 18:46


Pour les anglophones, voici l'article dans lequel Sarkozy avoue que, si un référendum était organisé dans les 27 pays européens, le NON l'emporterait partout :

 

«  Referendums on the new European Union Treaty were "dangerous" and would be lost in ,

and other countries, Nicolas Sarkozy has admitted.
 


 

The French president's confession that governments could not win popular votes on a "simplified treaty" - drawn up to replace the EU constitution rejected by his countrymen two years ago - was made in a closed meeting of senior Euro-MPs.
 


 

"

was just ahead of all the other countries in voting no. It would happen in all member states if they have a referendum. There is a cleavage between people and governments," he said. "A referendum now would bring
Europe
into danger. There will be no Treaty if we had a referendum in , which would again be followed by a referendum in the ."
 


 

The comments confirm suspicions that the real reason why , and all other EU countries, apart from

, were refusing to hold popular votes was because governments were afraid they would lose them. ”
 


 

http://www.telegraph.co.uk/news/main.jhtml?xml=/news/2007/11/14/wfra114.xml