L'euro premier responsable de la baisse du pouvoir d'achat pour les Français !

Publié le

 

Nouvelle preuve du gigantesque décalage entre la population et ses supposées "élites" au sujet de l'euro. Un sondage réalisé par l'institut LH2 vient de révéler que les Français rendent principalement la monnaie unique (à 69%) responsable de la hausse des prix et de la baisse de leur pouvoir d'achat ! L'essence n'arrive que 27 points derrière l'euro comme thème mis en avant (à 42%).

Voilà qui en dit long sur l'opinion des Français sur l'euro. Un beau retour de bâton pour tous ces commentateurs idéologisés qui pendant des années ont fait passer les Français pour des imbéciles quand ceux-ci constataient que leur porte-monnaie se vidait plus vite depuis l'euro.

Confirmation de cette impression des Français : une explosion des prix depuis le passage à la monnaie européenne, récemment enfin révélée par la presse

Comme nous l'avons plusieurs fois expliqué sur ce site, l'euro crée structurellement de l'inflation et grignote donc peu à peu notre pouvoir d'achat. Les Français l'ont déjà compris, mais nos dirigeants ?...

Le sondage (source AFP) : "près de sept Français sur dix (69%) estiment que la baisse du pouvoir d'achat qu'ils ont l'impression de subir est due en priorité à l'augmentation des prix consécutive au passage à l'euro, selon un sondage LH2 réalisé pour "20 Minutes" et RMC. D'après ce sondage rendu public vendredi, 46% des Français considèrent que cette diminution de leur pouvoir d'achat est également due à la baisse ou à la stagnation des revenus, 42% au prix de l'essence, 17% au prix du logement et 9% à l'augmentation des impôts."

Publié dans Sortons !

Commenter cet article

Leo50 02/12/2006 23:03

Ah ça, pour les promesses de fin du monde, les ouiouistes sont forts.
Pendant le referendum de 2005, Bayrou, agrippé à son pupitre, avait déclaré "De toutes mes fibres je vous le dit, si le NON passe, il pleuvra 40 jours et 40 nuits !"
Waow, rien que ça ! Ca suffit le terrorisme intellectuel.
Quant à "l'UE, c'est la paix", c'est une façon de voir les choses quand on voit la guerre économique en son sein, surtout depuis l'élargissement à l'est qui accroit le dumping fiscal et social entre les pays-membres.
N'ayant plus de pouvoirs (monétaire avec l'euro, budgétaire avec le pacte de stabilité, et même législatif par les innombrables interdits économiques inscrits aux traités),  ils sont obligés d'y aller de leurs "réformes "de leur marché du travail, de leur fiscalité, pour s'aligner sur le moins-disant.
La paix, on l'a eu à cause de l'horreur particulière de la 2nde guerre, mais aussi de la guerre froide dans laquelle les USA ont soudé l'europe de l'ouest contre le communisme soviétique. L'existence de l'arme atomique a aussi beaucoup changé les rapports géo-politiques.
Regardez l'ex yougoslavie, ou l'URSS. Les régions ou les pays qui  composaient ces ensembles se sont déchirés, chacun revendiquant son indépendance. ce n'est pas avec une dictature économique et politique que l'UE va favoriser la fraternité entre les peuples, puisqu'ils sont directement mis en concurrence ("libre et non faussée") les uns contre les autres.
L'UE, c'est la paix ? Encore un slogan.

Jacques Heurtault 09/09/2006 16:33

Quand on mène une campagne, on adopte par nature un profil de combat. Et si mes "prévisions" s'avèrent fausses, je serai alors le premier à m'en réjouir ... car je déteste voir les gens souffrir. Pour autant, je crains, hélas!, que les faits me donnent raison . Au demeurant, je n'ai jamais fixé de date butoir pour la possible réalisation de ces prévisions. Je reste persuadé que l'Euro et, plus généralement, la construction européenne sont des facteurs de progrès économiques, sociaux et, plus simplement, humains. Pourquoi n'y a-t-il plus de guerre entre pays européens, membres de l'Union? C'est à cause de l'Union, bien sûr! Chaque Etat étant économiquement lié et dépendant de tous les autres, aucun n'a un quelconque intérêt à créer des tensions. Jean Monnet, dans ses mémoires, explique cela très bien. Beaucoup mieux que moi .... 

Martine 09/09/2006 10:52

franchement Jacques, vos prédictions cataclysmiques ne sont absolument plus crédibles, quand on relit sur divers sites ce que vous prédisiez si le NON à la Constitution l'emportait...
 

Jacques Heurtault 09/09/2006 07:56

Si on avait fait un sondage avant que Copernic n'élabore sa théorie, uneécrasante majorité des sondés aurait déclaré que la Terre était plate! Or, il a été démontré depuis qu'elle est ronde et qu'elle tourne sur elle-même ainsi que autour du soleil ....  Ce ne sont pas les sondages qui établissent les vérités scientifiques. Si votre raisonnement était juste, l'ababdon de l'Euro devra se traduire par une HAUSSE du pouvoir d'achat! La réalité sera, malheureusement, différente : une brutale montée du chômage, la nécessité "d'administrer" notre économie, etc etc ... On sait ce que, à terme, cela donne : un sous-développement chronique.Dans un de mes commentaires précédents, je vous demandais si vous étiez vous-même syndiqué (comme je le suis, moi). Vous n'avez pas répondu.